Les chansons de l'album

Publié le par fabien

BIDONVILLE - Claude Nougaro
Voix chaude et accent rocailleux, Claude Nougaro boxait les mots et les envoyait sur les cordes qui résonnaient sur du jazz, des rythmes africains ou de la samba. C’est en 1967, après sa rencontre avec le guitariste brésilien Baden Powel, qu’il écrit Bidonville sur l’air de Bérimbau.
 
BENTECHALABIYA
(La .lle de Chalabiya) – Traditionnel
«Bentechalabiyya» est une romance amoureuse, un va et vient dans les sentiers épineux et sinueux de l’amour, une chansonnette légère qui nous fait pousser des ailes et nous transporte dans les Cieux du patrimoine populaire libanais, dont est issue cette chanson.
 
MAUVAIS GARCON
(Georges Van Parys, Jean Boyer)
Ecrite par le réalisateur, scénariste, producteur et dialoguiste Jean Boyer (qui réalisera entre autres « Le passe-murailles » avec Bourvil ou « Sénéchal le magnfique » avec Fernandel) sur une musique de Georges Van Parys (compositeur de musiques de films comme « L’âge d’or » de Bunuel et auteur de nombreuses chansons populaires telle « La complainte de la Butte»), « C’est un mauvais garçon » (éditée aux éd. Salabert) est la valse-musette titre du film de Jean Boyer, « Un mauvais garçon » (1936). Elle y est chantée par l’acteur Henry Garat, qui partage l’affiche avec Danielle Darieux, et interprétée à l’accordéon par Émile Prud’homme pour lequel c’est le début d’une longue carrière au cinéma avec des films tels « Circonstances atténuantes » (du même Jean Boyer, avec Arletty et Michel Simon), « Impasse des vertus », « Sous les toits de Paris » ou encore « Le gang des pianos à bretelles ».
 
OUNADIKOM
( Tawfiq ZIAD & Ahmed KAABOUR) Je vous appelle «Ounadikom» est un appel du Coeur, une gorge déployée, qui crie Révolte! Insoumission! «Ounadikom» est un hymne à la citoyenneté ; une citoyenneté libre, qui fait défaut dans la «patrie» du parolier Tawfiq Ziad : La Palestine.
 
SHOSHOLOZA
(Traditionnel)
Shosholoza trouve ses racines dans la culture sud Africaine. Il s’agit d’une chanson de travail qu’entonnaient les mineurs ou tous ceux dont le travail était dur physiquement. Littéralement le mot signfie « va de l’avant », « fait ton chemin », une expression qui convient bien à nos luttes.
 
A MESSAGE TO YOU, RUDY
(Robert Livingstone Thompson)
Alors qu’en Jamaïque, les « rude boys » (jeunes voyous des ghettos) font plus ou moins la loi dans la rue, c’est d’Angleterre où il réside depuis 59 que le chanteur/producteur Robert Livingstone Thompson dit Dandy Livingstone (né à Kingston en 1944) les exhorte au calme avec son hit « Rudy, a message to you » sorti sur le label Ska Beat.
Interprété déjà dans les 70’s par l’anglais Alex « Judge Dread » Hugues, c’est en 79 que The Specials (groupe anglais phare du revival ska en pleine période punk) consacrent ce morceau emblématique en le reprenant sous le titre « A message to you Rudy », faisant du même coup sortir du l’oubli son auteur originel.
 
ON N’EST PAS CONTENTS
(Manuel Merlot)
Soir du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2002 : Chirac vainqueur, Le Pen défait... mais c’est ce même soir à la Bastille que des militants « pas contents » se réunissent et forment la première manifestation du nouveau quinquennat. En tête du cortège la banderole de l’Apeis tonne « LA VRAIE LUTTE CONTRE LE FASCISME, C’EST LA LUTTE CONTRE LA MISERE ! » Cette chanson, mélange de souffrance, d’espérance et d’humour répercute l’écho de la révolte contre toutes les injustices sociales.
 
refrain
On n’est pas contents
On n’est pas contents
On naît pas contents du tout du tout
Tous les chômeurs les précaires
Les stagiaires les intérimaires
Les intermittents en galère
Tout le monde chante
On n’est pas contentes
On n’est pas contentes
On naît pas contentes du tout du tout
Toutes les chômeuses les précaires
Les stagiaires les intérimaires
Les intermittentes en galère
Tout le monde chante
Faites Ahhh, AHHH
Faites peur au patronat
Plus y’a de boucan dans la rue
plus ils savent qu’on est là
Faites Ouhh, OUHH
Chassez ces voyous
Pour qu’ils sachent qu’on est plein
pour qu’ils sachent qu’on est fous
Faites Oohh, OOHH
On veut du boulot
La France d’en haut a quelques kilos en trop
Faites Ollée, OLLEE
On en a ras le bol
Ce cri arrive tout droit de la France du sous-sol
 
Tous les jeunes en chien les jeunes en galère
Devraient savoir que c’est tous les potes à Sellière
Qui les ont mis dans cette situation
Sans avenir sans travail et sans pognon
Pour faire des cadeaux aux milliardaires
Ils font des économies sur mon salaire
Si on mange que des pâtes à la maison
C’est qu’le menu est préparé à Matignon
 
refrain
 
Qu’est ce qu’ils racontent ils veulent nous apprendre
A savoir sourire, à savoir nous vendre
Puisque leur but c’est de nous descendre
A nous de savoir comment on va se défendre
Préparez-vous car en face c’est pas des tendres
Ils jettent des gens dans la rue au mois de décembre
Trop longtemps qu’on a peur
trop longtemps qu’on s’tait
Et maintenant c’est à leur tour de trembler
Faites Ahh Ahh
Faites peur aux bourgeois
Le peuple est dans la rue il est en bas de chez toi
Faites Oouuhh Oouuhh
On veut des sous
Partagez les richesses donnez-nous
ce qui est à nous
Faites Grrr Grrr
Il faut réagir
Aujourd’hui les sans voix ont leur mot à dire
Qui sème la misère
Récolte la colère
On va faire sauter tous les potes à Sellière
refrain
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article